Mastercard et Visa se Débarrassent des VPN

Après notre avis HMA et notre avis ExpressVPN, deux des VPN de notre top meilleur VPN 2018, des rebondissements ont vu le jour dans l’industrie des VPN !

À la suite de l’introduction de restrictions à l’encontre des services de partage de fichiers, Mastercard et Visa auraient commencé à prendre des mesures contre les fournisseurs de VPN, chose qui ravit certainement HADOPI.

Cette semaine, le prestataire de services de paiement suédois Payson a réduit l’accès aux services d’anonymisation après avoir reçu l’ordre des sociétés de cartes de crédit.

Le fournisseur de VPN iPredator est l’un des clients concernés et le fondateur, Peter Sunde, a déclaré qu’ils envisageaient une action en justice pour débloquer le service.

Les fournisseurs de moyens de paiement agissent de plus en plus contre les sites et services liés à la violation des copyrights.

Il existe une règle non écrite selon laquelle Mastercard et Visa n’acceptent pas les sites d’hébergement de fichiers dotés d’un programme d’affiliation.

Il semble maintenant que ces stratégies ont été transférées aux fournisseurs de VPN et à d’autres services d’anonymisation.

Avant le week-end, les clients du populaire fournisseur de services de paiement suédois Payson ont reçu un courrier électronique indiquant que les services VPN ne sont plus autorisés à accepter les paiements Visa et Mastercard en raison d’un changement de politique récent.

La nouvelle politique est entrée en vigueur Lundi, laissant aux clients une fenêtre de deux jours pour trouver une solution.

Alors que l’email reste vague sur les raisons de cette décision drastique, lors d’un appel téléphonique, Payson a confirmé qu’il était urgent que Visa et Mastercard cessent d’accepter les paiements pour les services VPN.

                L’un de ces clients est le iPredator VPN, lancé par le cofondateur de Pirate Bay, Peter Sunde, et ses amis. Sunde a déclaré être déconcerté par cette décision, qui, selon lui, pourrait être un effort pour empêcher le public de couvrir leurs traces en ligne et échapper à l’espionnage du gouvernement.

Sunde explique que iPredator aura toujours d’autres options de paiement, mais considère que Mastercard et Visa ont apparemment décidé d’interdire une technologie parfaitement légale. Malgré ces alternatives, Sunde ne va pas rester les bras croisés.

Il informe tout le Web qu’iPredator a envisagé d’intenter une action en justice, citant la victoire de Wikileaks contre les sociétés de cartes de crédit comme un précédent favorable.

iPredator est loin d’être le seul fournisseur de VPN affecté par le changement de politique. À ce stade, il est difficile de savoir pourquoi les deux sociétés prennent position contre les services d’anonymisation.

Il semble probable qu’une industrie ou une autorité ait fait pression en faveur du changement de politique.

Cependant, avec le respect de la vie privée à l’ordre du jour du scandale PRISM, le mouvement intervient à un moment étrange.

Nous avons contacté Mastercard et Visa, mais les entreprises ne nous ont pas encore informés.

Nous n’avons pas connaissance d’autres prestataires de services de paiement qui ont pris des mesures contre les fournisseurs de VPN, de sorte que la portée des actions est inconnue à ce stade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *