Comment savoir qu’un fournisseur VPN prend votre anonymat au sérieux ?

Les services VPN sont devenus un outil important pour contrer la menace croissante de la surveillance sur Internet, mais malheureusement tous les VPN ne sont pas aussi anonymes que l’on puisse l’espérer.

En fait, certains services VPN enregistrent les adresses IP et autres informations privées des utilisateurs pendant des mois.

Pour savoir ce que sont réellement les VPN anonymes, la rédaction a interrogé les principaux fournisseurs sur leurs pratiques de journalisation et leurs autres politiques de confidentialité.

À l’heure actuelle, la plupart des utilisateurs d’Internet sont bien conscients du fait que presque toutes les étapes qu’ils effectuent sur Internet sont consignées ou surveillées.

Pour éviter que leurs adresses IP ne soient visibles sur Internet, des millions de personnes ont souscrit à un service VPN. L’utilisation d’un VPN permet aux utilisateurs d’utiliser Internet de manière anonyme et d’empêcher la surveillance.

Vous pouvez d’ailleurs faire un test en cherchant ‘’ Mon adresse IP ‘’ Sur votre moteur de recherche avant, et pendant l’utilisation d’un VPN.

À la demande générale, nous vous parlons des quelques critères qu’il faut prendre en compte avant de savoir son fournisseur VPN.

Outre les questions relatives aux pratiques de journalisation, au comparatif VPN, nous avons également interrogé les fournisseurs de VPN sur d’autres stratégies de confidentialité.

                Voici donc les questions que vous devez poser à votre fournisseur VPN avant de souscrire à un abonnement :

  1. Conservez des journaux vous permettant de faire correspondre une adresse IP et un horodatage à un utilisateur de votre service ? Si oui, quelles informations avez-vous et pour combien de temps les conservez-vous ? Cela protège la navigation privée.
  2. Dans quelle juridiction votre entreprise opère-t-elle ?
  3. Quels outils sont utilisés pour surveiller et atténuer les abus de votre service ?
  4. Utilisez-vous des fournisseurs de messagerie externes ou des outils d’assistance contenant des informations fournies par les utilisateurs ?
  5. Si vous recevez un avis de retrait de la loi HADOPI ou autre équivalent, comment sont-ils traités ?
  6. Quelles mesures sont prises lorsqu’une décision de justice valide exige que votre entreprise identifie un utilisateur actif de votre service ? Est-ce que c’est déjà arrivé ?
  7. Votre entreprise dispose-t-elle d’une garantie ou d’une solution similaire pour alerter les clients ?
  8. BitTorrent et le trafic sur un site torrent sont-ils autorisés sur tous les serveurs ? Sinon, pourquoi ?
  9. Quels systèmes de paiement utilisez-vous et comment sont-ils liés aux comptes des utilisateurs particuliers ?
  10. Quel est l’algorithme de connexion et de cryptage VPN le plus sécurisé que vous recommanderiez à vos utilisateurs ? Fournissez-vous des outils tels que des Kill Switch si une connexion est interrompue, ainsi qu’une protection contre les fuites DNS ?
  11. Utilisez-vous vos propres serveurs DNS ?
  12. Avez-vous un contrôle physique sur vos serveurs et votre réseau VPN, ou sont-ils externalisés et hébergés par un tiers ? Où sont situés vos serveurs ?

                Une fois que vous aurez les réponses à toutes ces questions, le choix du VPN vous sera aisé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *